30 Casques EKOI GARA Proteam à gagner Je tente ma chance
Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Peut-on utiliser de l’assouplissant pour laver son maillot de vélo ?

Quand on débute le cyclisme ou que l’on achète son premier vélo, on se pose toujours des centaines de questions pratiques sur tout un tas de domaines : diététique, mécanique, entretien, linge, etc. On va tenter d’y répondre avant même que vous vous les posiez. Et, aujourd’hui, on va répondre à la question suivante : peut-on utiliser de l’assouplissant pour laver son maillot de vélo.

Qu’est-ce qu’un assouplissant (ou adoucissant) ?

Comme son nom l’indique, l’assouplissant (ou adoucissant) permet d’assouplir son linge. Il rend ainsi plus doux au toucher et favorise également son repassage.
Plus l’eau sera calcaire, plus le linge sera rêche, d’où l’utilisation d’assouplissant pour contrer cet effet. C’est particulièrement valable sur le coton et notamment sur le linge de toilette. Hormis si votre eau est très calcaire, il est possible de se passer d’adoucissant en passant par exemple vos vêtements en coton dans le sèche-linge quelques minutes.
L’assouplissant permet également de parfumer le linge mais gare aux allergies, sauf s’il est hypoallergénique.

Pourquoi ne faut-il pas utiliser d’assouplissant pour laver ses vêtements de vélo ?

Seulement, l’assouplissant n’est pas adapté à tous les types de tissus. Les vêtements de vélo (et les vêtements de sports en général) sont conçus dans des matières synthétiques afin d’améliorer le confort et les performances du cycliste (ou du sportif). En effet, les tissus peuvent être respirants, déperlants, traités pour lutter contre le froid, le vent, les UV, etc.
Pour préserver ces actions, il est donc recommandé de prendre particulièrement soin de votre linge afin de ne pas annihiler ces effets.

Cela commence par un lavage à la main ou en machine à laver à basse température (soit 30° maximum) et avec un essorage doux (à 800 tours par minute maximum) de vos vêtements de cyclisme. Avant cela, vous aurez pris soin de bien vider toutes les poches de votre maillot de vélo et de mettre les vêtements à l’envers sans oublier de fermer les fermetures éclairs. Pour plus de sécurité, vous pouvez utiliser des filets de lavage pour séparer les plus fragiles et ceux qui disposent de fermetures éclairs, velcros, etc.

Ne laissez pas traîner vos affaires de cyclisme ou de sport dans un sac de sport, dans un sac à linge ou pire dans un sac en plastique durant plusieurs heures ou plusieurs jours : cela pourrait entraîner le développement de bactéries - notamment dans le cuissard - et l’usure prématurée des tissus. L’idéal est de lancer la machine dès que vous rentrez chez vous.

Pour préserver les fibres des tissus, il faut utiliser une lessive liquide douce ou spécialement dédiée aux textiles synthétiques ou aux affaires de sports pour laver vos vêtements. En cas de tâches (boue, graisse, etc.), faites un prélavage à la main avec de l’eau froide et du savon de Marseille pour ne pas fixer la tâche.

De même, n’utilisez pas d’assouplissant ou d’adoucissant. En effet, il est reconnu que ces produits peuvent boucher les pores des tissus synthétiques et donc empêcher l’évacuation de la transpiration. Ce serait dommage d’abîmer votre maillot de vélo ou votre cuissard préféré – souvent acheté très cher – en utilisant de l’assouplissant alors qu’il n’y a pas lieu d’en mettre. En effet, les tissus synthétiques ne peuvent pas se froisser. Or, comme nous l’avons vu précédemment, les assouplissants sont utilisés pour rendre le tissu plus doux (ce qui est déjà le cas des vêtements de cyclisme) et de favoriser le repassage (les vêtements de vélo ne se repassent pas).

Afin de préserver les tissus, n’utilisez pas le sèche-linge pour accélérer le séchage de vos affaires de vélos favorites : une corde à linge ou un étendage avec des pinces à linge, dans un endroit bien ventilé, aéré ou exposé au vent suffiront. Il est également inutile – voire dangereux – de repasser vos vêtements de vélo : la chaleur nuirait aux fibres des habits. Idem, ne faites pas sécher vos affaires en plein soleil : l’exposition aux UV pourrait faire ternir les couleurs.

Enfin, il ne vous reste plus maintenant qu’à stocker vos vêtements de vélo dans un endroit propre, sec et aéré, à l’abri de la lumière. Vous pouvez opter pour un rangement sur cintre ou bien soigneusement plié dans un tiroir ou sur une étagère. Ainsi, vous devriez prolonger la durée de vos vies de vos vêtements de vélo favoris.

Désormais, vous savez qu’il ne faut pas utiliser d’assouplissant pour laver vos vêtements de vélo. Que diriez-vous, maintenant, de découvrir quelle lessive utiliser pour laver ses maillots ? et comment bien laver ses vêtements de vélo ? D’autre part, savez-vous comment monter un porte-vélo ? Comment accrocher une remorque vélo ? Comment fonctionne l’éclairage d’un vélo ? Comment réparer un vélo ? Comment sécuriser son vélo ? Comment enlever la batterie d’un vélo électrique ? Comment éviter les courbatures après le sport ? Comment choisir son casque de vélo ? Comment connaître la taille d’une roue de vélo ? Vous aurez peut-être également envie de connaître le guide des tailles.

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI