14.000 € DE LOTS À GAGNER dont 1 vélo EKOI VENTI Je tente ma chance
Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Comment choisir ses vêtements de VTT ?

Rien de tel qu’une bonne session de VTT pour faire le plein de sensations fortes ! Mais comment habiller le haut et le bas du corps pour profiter au maximum de cette activité outdoor ? Quelle tenue cycliste choisir en été et en hiver ? Maillot à manches courtes ou longues ? Cuissard, short ou pantalon ? La pratique du vélo tout terrain sur des sentiers techniques et parsemés d’obstacles s’accompagne de multiples enjeux en matière d’équipement VTT : textiles respirants, régulation corporelle, sécurité, protection contre les éléments, liberté de mouvement, confort… Tour d’horizon des critères incontournables pour bien choisir vos vêtements VTT !

La qualité des textiles

Comme toute activité sportive, le vélo tout terrain possède ses propres codes vestimentaires et contraintes qui nécessitent l’achat d’un équipement dédié. Sauf peut-être si vous utilisez votre vélo uniquement pour vos déplacements quotidiens, et encore.

Nous vous conseillons de fuir les textiles en coton qui absorbent et retiennent la transpiration à la manière d’une éponge. Une fois imprégné, le coton restera humide pendant toute la sortie. Une sensation désagréable que vous pouvez facilement éviter en vous tournant vers des vêtements de qualité, conçus spécialement pour la pratique du VTT. On trouve aujourd’hui des tenues cyclistes de bonne facture à des prix abordables.

Les vêtements de VTT sont fabriqués dans des matières synthétiques respirantes. Cela signifie que la fibre est aérée, permettant à la sueur de s’évaporer du maillot ou du cuissard. Le polyester est souvent plébiscité en raison de son élasticité, sa capacité de séchage rapide et sa résistance à l’abrasion et au lavage.

Certaines marques utilisent des fibres écologiques naturellement antibactériennes comme le bambou, un matériau à la fois léger, solide et doux. Une autre matière écoresponsable et innovante que vous aurez l’occasion de croiser : le tencel. Il s’agit d’une fibre biodégradable issue de pulpe de bois autrichien dont les avantages n’ont rien à envier au polyester : thermorégulant, stretch, confortable et bien sûr, assurant un transfert d’humidité optimal.

Soyez également attentif à la façon dont sont assemblés les empiècements. Privilégiez des vêtements de VTT sans coutures ou avec des coutures plates pour limiter les irritations et gagner en confort.

Le type de pratique : loisir ou compétition

Le deuxième critère à prendre en compte dans la sélection de sa panoplie de vététiste concerne le niveau de pratique. Aspirez-vous à faire du VTT de façon occasionnelle pour vous amuser ou bien prévoyez-vous de participer à des courses en compétition ? Si vous pédalez en famille ou entre amis le temps d’une matinée dominicale, vous n’aurez certainement pas les mêmes attentes qu’un rider s’entraînant de manière intensive.

Pour un usage loisir, misez avant tout sur la polyvalence et le confort afin de prendre un maximum de plaisir une fois en selle. Vous trouverez facilement sur le marché des habits techniques avec un bon rapport qualité/prix.

Les pilotes confirmés choisiront quant à eux des vêtements VTT haut de gamme et ergonomiques, aussi légers que résistants, pour répondre à leurs objectifs de performance.

Des vêtements VTT adaptés à la discipline

Le VTT comporte plusieurs disciplines qui imposent des exigences vestimentaires différentes : all mountain, enduro, descente (DH), freeride… On observe tout de même des caractéristiques communes aux tenues de VTT :

  • Les vêtements pour le haut du corps présentent une coupe plus longue à l’arrière permettant de bien recouvrir le dos lorsque le cycliste est penché sur son guidon. Ils sont souvent dotés de poches dorsales ou latérales pour ranger les effets personnels et le ravitaillement.
  • Les coupes offrent une grande liberté de mouvement ;
  • Les tissus sont résistants et de faible poids.

Quels vêtements pour le VTT all mountain et la randonnée ?

Le VTT all mountain se pratique sur des terrains accidentés variés, en montagne ou en forêt, alternant entre montées et pentes avec des passages parfois techniques. Pour être à l’aise sur votre VTT suspendu, choisissez des vêtements polyvalents : un maillot ajusté à manches courtes ou manches 3/4 avec un col en V et un short de VTT doté d’aérations internes au niveau des cuisses. Les adeptes des longues randonnées à vélo tout terrain peuvent troquer le short décontracté pour un cuissard rembourré à l’entrejambe.

Quels vêtements pour le cross-country ?
Le VTT XC est une épreuve qui requiert un effort physique important dans la mesure où les vététistes doivent éviter les obstacles du parcours et terminer la course le plus vite possible. Ils ont donc besoin avant tout d’un équipement aérodynamique. Parmi les pièces maîtresses de la garde-robe XC : un maillot près du corps et léger et un cuissard offrant un bon maintien, avec ou sans bretelles.

Quels vêtements pour l’enduro, la descente ou le freeride ?
Ces disciplines extrêmes vont de pair avec des conditions plus périlleuses. Les amateurs de sensations fortes dévalent les pentes à toute allure en avalant les obstacles sous leurs gros pneus. Les vêtements sont donc axés en priorité sur la sécurité. En plus des genouillères et coudières, les riders portent généralement des t-shirts à manches longues et amples pour permettre l’utilisation d’une dorsale. Pour le bas du corps, un short long renforcé est de rigueur, voire un pantalon pour protéger les jambes des griffures et des impacts en cas de chute. Les modèles de pantalons mountain bike (MTB) sont extensibles avec une coupe resserrée sous les genoux pour ne pas gêner le pédalage.

Une tenue de vélo pour chaque météo

Il est fondamental d’adapter sa tenue de VTT aux conditions climatiques. Lorsque vous sortez vous balader à pied en hiver, vous ne vous habillez pas de la même façon qu’en été, n’est-ce pas ? Il en va de même avec le cyclisme.

S’habiller quand il fait chaud

À l’arrivée des beaux jours, la douceur printanière annonce des sorties VTT agréables sous un soleil radieux. Les températures peuvent vite grimper à l’approche de l’été. Il faut donc privilégier des vêtements fins, mais résistants aux frottements répétés. Équipez-vous d’un maillot VTT manches courtes en mesh avec un tissu microperforé pour une meilleure ventilation. N’hésitez pas à glisser un sous-vêtement technique débardeur ou à manches courtes sous votre t-shirt pour maximiser l’évacuation de la transpiration.

Pour le bas du corps, un cuissard ou short court permet de sentir l’air sur ses mollets, une sensation appréciable par forte chaleur. Notez que certains enduristes et descendeurs préfèrent porter un pantalon même lorsque la météo s’avère clémente pour rouler plus en confiance.

S’habiller quand il fait froid

Il faut plus qu’un thermomètre en chute libre pour effrayer un vététiste ! Mais pour profiter de la magie des sorties hivernales, mieux vaut s’équiper correctement avec des vêtements de VTT d’hiver.

La solution pour affronter le froid est d’adopter le système des trois couches :

  • une membrane au contact du corps pour le transfert d’humidité : c’est le rôle du baselayer offrant un effet seconde peau ;
  • une couche intermédiaire pour conserver la chaleur émise par l’organisme : c’est le rôle du maillot VTT respirant ;
  • une couche extérieure pour isoler du froid : c’est le rôle de la veste thermique.

À vous ensuite de mixer les couches pour trouver la tenue adéquate en fonction de la température. Vous pouvez par exemple marier un sous-vêtement à manches courtes avec un maillot manches longues ou bien un baselayer manches longues avec un t-shirt de VTT. Pour les jambes, le pantalon est roi ! Les frileux pourront choisir d’ajouter un sous-short en complément.

Gardez en tête qu’en période hivernale ou automnale, vos vêtements doivent vous garder au chaud tout en permettant la régulation corporelle. Le combo respirabilité et isolation thermique est essentiel.

Il est aussi important de protéger les extrémités avec des gants et un sous-bonnet à glisser sous le casque VTT.

S’habiller quand il y a du vent

Un coupe-vent fin et ultraléger est un compagnon de route intéressant pour les départs aux aurores ou les descentes rapides. Sa matière compressible offre un encombrement minimal une fois replié dans sa poche de rangement. Un vêtement très pratique qui existe également en version gilet sans manches.

Une veste softshell combinant thermorégulation, chaleur et effet coupe-vent représente une alternative judicieuse pour les activités outdoor par temps frais.

S’habiller quand il pleut

Parce qu’un vrai rider ne craint ni la boue ni les éclaboussures, les fabricants proposent des modèles destinés à braver les intempéries.

Il existe plusieurs technologies à choisir en fonction de l’intensité des précipitations :

  • Un vêtement déperlant, ou hydrofuge, permet à l’eau de s’écouler sous forme de gouttelettes. Il préserve de l’humidité et suffira à vous garder au sec en cas de bruine ou de pluies fines intermittentes.
  • Une veste 100 % étanche, légère et compressible, est idéale pour les averses imprévues.
  • Une matière hardshell offre une protection maximale contre les éléments (vent, grêle, neige).

Le niveau d’imperméabilité se mesure généralement à l’aide d’une colonne d’eau et s’exprime en Schmerber. Le principe consiste à verser du liquide sur le tissu pour tester sa résistance à la pression. Une valeur égale ou supérieure à 10 000 est synonyme d’une bonne résistance à la pénétration de l’eau.

Ces technologies se retrouvent essentiellement sur les vestes de vélo, mais aussi sur les pantalons de pluie.

La morphologie du vététiste

En VTT, il est essentiel de s’habiller selon sa morphologie. Nous sommes naturellement tous différents : bras longs ou courts, buste élancé ou trapu, épaules carrées ou menues, jambes fines ou développées, etc. Voilà pourquoi un vêtement peut parfaitement convenir à votre ami vététiste, tandis que vous le trouverez désagréable à porter. Certains apprécieront l’effet moulant des textiles près du corps, d’autres ne jureront que par des coupes évasées. L’essentiel est de vous sentir à l’aise dans des habits confortables.

S’il existe de nombreuses tenues VTT pour les hommes sur le marché, les dames ne sont pas en reste non plus. Désormais, les fabricants proposent des collections spécifiquement adaptées à l’anatomie féminine. Parmi les vêtements VTT pour femme, on retrouve des maillots de vélo qui respectent les courbes de la poitrine et des cuissards dotés d’une peau de chamois moins large pour les fessiers des rideuses. Parfait pour supporter sans douleur les heures de selle !

Une tenue cycliste à la bonne taille

La taille est un élément primordial dans le choix de vos vêtements de VTT. Vous avez repéré un modèle qui vous plaît, mais n’est plus disponible dans votre taille ? Mieux vaut faire une croix dessus plutôt que de choisir par défaut la taille inférieure ou supérieure.

Habituellement, la coupe VTT est assez ample, légèrement cintrée. Un critère à nuancer toutefois en fonction de la discipline pratiquée, comme évoqué plus haut.

Les points de vigilance à garder à l’esprit :

  • un maillot trop lâche risque d’entraver le pilotage du VTT ;
  • un cuissard trop grand risque de remonter entre les cuisses et de causer des inflammations ;
  • un pantalon trop large peut compromettre votre pédalage et gêner la mobilité sur la selle.

À l’inverse, évitez les vêtements trop petits et trop serrés qui compriment le corps et empêchent la bonne circulation du sang.

Si vous faites un achat en ligne, mesurez vos mensurations (tour de poitrine, tour de hanches, tour de cuisse, etc.), puis reportez-vous au guide des tailles lié au produit que vous désirez commander.

Un mini rider à la maison ? Optez pour des vêtements de VTT enfant adaptés à son âge et à ses besoins.

Le design des vêtements de VTT

Le VTT, c’est aussi une affaire de look ! Vos préférences entrent en jeu : vous pouvez opter pour un style qui se rapproche des cyclistes sur route avec une tenue moulante ou envisager une allure plus décontractée avec la panoplie maillot ample et short de VTT.

Sur le marché, on trouve des designs pour toutes les disciplines et tous les goûts : sobres ou originaux, unis ou à motifs, colorés ou sombres. Il est même possible d’acheter les vêtements portés par les coureurs professionnels des plus grandes équipes de VTT au monde, comme la tenue du KMC Orbea !

À vous d’associer les pièces pour façonner un look unique à votre image !

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI