30 Casques EKOI GARA Proteam à gagner Je tente ma chance
Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Tout ce qu’il faut savoir pour choisir ses pneus VTT

Vous aimeriez équiper votre vélo VTT d’une nouvelle paire de pneus ? Vous ne savez pas comment les choisir parmi la multiplicité de l’offre ? Bonne nouvelle : on va vous aider à voir plus clair dans ce méli-mélo. D’une importance capitale, mais souvent insoupçonnée, les pneumatiques vous relient directement au sol et assurent votre sécurité. Ils jouent aussi bien sur l’adhérence et le freinage que sur la mobilité, le rendement ou encore le confort. Tour d’horizon des choses à savoir pour bien choisir ses pneus de VTT !

Les informations inscrites sur le pneu VTT

On retrouve différentes inscriptions sur les flancs des pneus de VTT. Elles fournissent des renseignements sur les dimensions du pneu.

Observez votre pneu de plus près et repérez un format de type : 27.5 x 1.95. Ces nombres sont exprimés en pouces. Le premier groupe de chiffres (dans cet exemple 27.5) représente le diamètre de la roue. En VTT, les tailles de roues pour les adultes sont de 26 pouces, 27,5 pouces et 29 pouces. Le deuxième chiffre (ici 1.95) correspond à la largeur du pneu, également appelée section de pneu, et s’étend le plus souvent de 1,40 à 2,60 pouces.

Ces valeurs sont loin d’être universelles et varient d’une marque à l’autre. Heureusement, la norme ETRTO (European tyre and rim technical organisation) apporte un précieux complément d’information. La dimension ETRTO précise en effet la largeur du pneu et le diamètre interne de la jante en millimètres. Cette indication imprimée sur les pneus VTT fait l’objet d’un contrôle, elle est donc commune à tous les fabricants. Nettement plus pratique pour s’y retrouver !

Les composants d’un pneu VTT

Les pneus VTT sont constitués de plusieurs éléments à connaître pour pouvoir bien les choisir :

  • La carcasse est un tissage de fils de coton ou de nylon plus ou moins flexible qui influe sur la capacité du pneu à se déformer. La quantité de fils utilisée s’exprime en TPI. Les carcasses particulièrement souples, caractéristiques des pneus haut de gamme, ont une valeur supérieure à 100 TPI.

  • La chape est un amalgame de caoutchouc et d’ingrédients chimiques qui englobe la carcasse.

  • Les tringles sont les deux cerceaux qui maintiennent le pneu contre la jante. Les tringles rigides se destinent aux pratiques extrêmes (freeride, DH, trial) tandis que les tringles souples, plus légères, se rencontrent sur les pneus de qualité supérieure.

  • La gomme garantit l’étanchéité du pneu et sa dureté se mesure en Shore A. Une dureté élevée, au-dessus de 60A, est synonyme de pneu roulant et de rendement. Au contraire, une gomme souple confère plus d’adhérence et d’accroche.

Les crampons des pneus

Contrairement aux pneumatiques d’un vélo de route, les pneus de VTT ne sont pas lisses, mais dotés de crampons de différentes tailles. Une caractéristique essentielle pour apporter un bon grip face à la variété des terrains empruntés. Le cramponnage, tout comme la section de pneu, dépend de la discipline pratiquée ainsi que du type de surface arpentée.

En VTT cross-country, les pneus présentent peu de volume et des crampons fins et denses, si le parcours est roulant, pour une section comprise entre 1,90 et 2,15 pouces. En revanche, un circuit XC rocailleux exige plus de relief pour maximiser l’adhérence.

Les pneus de VTT all mountain, enduro et randonnée misent sur la polyvalence avec un cramponnage modéré et accentué et des sections plus ou moins larges.

Les pilotes de freeride et descendeurs choisiront des pneus de 2,35 à 2,50 pouces avec de gros crampons pour fournir une accroche optimale.

Si vous prévoyez de rouler sur un sol boueux, privilégiez des pneus avec une faible densité de crampons, mais bien prononcés. L’objectif est d’éviter de glisser dans la boue.

Il est d’usage d’équiper les roues avant et arrière avec des pneus différents, étant donné qu’elles n’ont pas le même rôle. La roue avant assure la direction et l’adhérence dans les virages grâce à des crampons latéraux importants. La roue arrière est dotée d’un cramponnage agressif sur la bande de roulement afin d’améliorer la motricité.

Le type de montage

Plusieurs technologies existent pour monter un pneu VTT :

  • Les pneus tubetype : ils s’utilisent de manière classique avec une chambre à air et conviennent parfaitement à une pratique loisir ou peu engagée.

  • Les pneus tubeless : ils limitent le risque de crevaison par pincement puisqu’il n’y a pas de chambre à air dans ce montage.

  • Les pneus tubeless ready : plus souples et légers que la version tubeless, ils permettent également un montage sans chambre à air sous réserve d’injecter un liquide préventif afin d’assurer leur étanchéité.

Choisir ses pneus VTT : quelle pression ?

Le dynamisme d’un pneu VTT est lié à la pression d’air qu’il contient. Ainsi, à vous de réguler cette pression en fonction de vos pneumatiques, de vos attentes et de votre terrain de prédilection.

La pression recommandée est en principe indiquée sur le flanc des pneumatiques. De manière générale, retenez que plus votre pneu est étroit, plus il doit être gonflé. Gare toutefois au surgonflage : s’il améliore le rendement, il diminue l’adhérence et le confort. N’hésitez pas à dégonfler un peu vos pneus si vous recherchez un meilleur grip.

Les pneus de VTT n’ont maintenant plus de secrets pour vous : que diriez-vous de découvrir comment choisir votre VTT ? Semi-rigide ou VTT tout-suspendu, l’important est de choisir un VTT à sa taille !

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI