1 Eclairage LED EKOI OFFERT dès 159€ d'achats
Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Comment choisir son VTT pour bien pratiquer ?

Il ne vous manque plus que votre vélo VTT pour compléter votre équipement de cycliste ? Vous vous demandez quel VTT choisir ? Cadre aluminium ou carbone, type de freins, suspension, taille des roues… nous passons au crible les critères essentiels pour savoir comment choisir son VTT. En selle !

Quel VTT choisir selon sa pratique ?

À chaque discipline son VTT ! Commencez donc par définir le type de pratique auquel vous allez vous adonner. Vos envies, vos terrains d’exploration favoris et votre niveau d’engagement sont autant d’éléments qui conditionnent le choix de votre futur compagnon d’aventure.

Quel VTT choisir pour la randonnée ?
Un VTT typé randonnée est idéal pour profiter des joies du tout terrain en loisir ou de façon plus sportive. Semi-rigide et sans suspension arrière, c’est un vélo polyvalent qui permet de rouler aussi bien sur des chemins forestiers que sur des sentiers plus escarpés. Parfait pour s’amuser quelques heures entre amis, il comblera les amateurs d’itinérance à VTT.

Quel VTT choisir pour le all mountain ?
Taillés pour les dénivelés, les VTT all mountain sont dotés d’un amortisseur arrière pour plus de confort sur les pistes de montagne et les circuits vallonnés.

Quel VTT choisir pour le cross-country ?
Pensé pour la vitesse et la performance, le VTT XC est un vélo aérodynamique, aussi léger que robuste. Mariant rigidité et nervosité, il possède une suspension avant (et arrière pour le cross-country marathon), un petit débattement et des freins à disque.

Quel VTT choisir pour l’enduro ?
Les VTT enduro sont tout suspendus, ou semi-rigides pour les néophytes, avec des freins à disque de 160 à 180 mm. À mi-chemin entre les vélos XC et DH, ils offrent une certaine polyvalence malgré un poids plus conséquent.

Quel VTT choisir pour la descente ?
Le VTT de descente (VTT DH) est lourd et costaud avec un cadre renforcé, souvent en aluminium. Tout suspendu, il pèse généralement entre 16 et 18 kg. Une véritable machine conçue pour venir à bout des descentes abruptes !

Désormais, de plus en plus de vététistes choisissent d’investir dans un VTT électrique pour diverses raisons : ne plus être restreint par les capacités physiques, rouler plus longtemps, plaisir démultiplié, etc.

Quel cadre de VTT ?

Pour savoir comment choisir son VTT, il faut se pencher sur les matériaux utilisés dans la conception du cadre vélo. Le plus souvent, les cadres VTT sont constitués d’aluminium, de carbone ou d’acier :

  • Le cadre aluminium : très courant, il représente un compromis intéressant entre solidité et légèreté.
  • Le cadre carbone : extrêmement léger, ce type de cadre haut de gamme est plébiscité par les compétiteurs en raison de sa rigidité.
  • Le cadre acier : réputé plus lourd et moins rigide, il est particulièrement souple et résistant.

Quelle suspension pour son VTT ?

Le système de suspension est indissociable du VTT. C’est un composant primordial des vélos tout terrain qui apporte avant tout du confort lors de la pratique.

La suspension joue un rôle clé : elle amortit les secousses et vibrations lors du passage des roues sur les multiples racines, pierres, bosses et trous qui jalonnent les parcours accidentés. Les aspérités sont pour ainsi dire gommées !

Il existe deux catégories de suspensions :

  • Le VTT semi-rigide (hardtail) est doté d’un cadre rigide et d’une suspension unique située à l’avant, appelée la fourche suspendue. On parle de débattement, exprimé en millimètres, pour indiquer l’amplitude du mouvement vertical de la fourche.
  • Le VTT tout suspendu (fully) est équipé d’une suspension avant et arrière, l’amortisseur, pour une absorption maximale des chocs. Un cadre suspendu s’avère indispensable pour faire de la descente pure et rouler sur des circuits cassants.

Quelle taille de roues ?

Le quatrième critère de choix porte sur le diamètre des roues. En VTT, les tailles de roues sont indiquées en pouces.

Les roues de 26" : ce standard historique des vélos de montagne se fait de plus en plus rare. On le retrouve davantage sur les petits cadres et les VTT enfant.

Les roues de 29" : ce format sécurisant apporte plus de stabilité au pilote, mais également plus de vitesse et de facilité à surmonter les obstacles.

Les roues de 27,5" : c’est le compromis idéal entre le 26 pouces et le 29 pouces. Cette configuration s’avère intéressante pour la pratique all mountain et enduro où la polyvalence et le confort sont de mise.

De manière générale, un diamètre élevé permet un meilleur rendement et franchissement des obstacles, tandis que des dimensions inférieures traduisent un pilotage plus aisé et dynamique.

Quels freins choisir ?

Répondre à la question « comment choisir son VTT » nécessite d’aborder la notion de système de freinage.

Vous avez trois possibilités pour équiper votre engin :

  • Les freins V-brake : faciles à entretenir et fiables, ces freins à patins mécaniques sont toutefois moins efficaces lorsqu’il pleut.
  • Les freins à disque mécaniques : ils s’actionnent via un dispositif câblé, à l’instar des freins sur jante.
  • Les freins à disque hydrauliques : très performants, ils offrent une capacité de freinage optimale. Un entretien rigoureux est exigé en contrepartie.

Un dernier conseil primordial : n’oubliez pas de choisir un VTT à votre taille, avant de vous pencher sur le choix des pneus de VTT. Ou peut-être essayer le VTT tout suspendu ? Bon ride !

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI