1 Eclairage LED EKOI OFFERT dès 159€ d'achats 30 Casques EKOI GARA Proteam à gagner Je tente ma chance
Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Quel équipement choisir pour le gravel ?

Vous venez de découvrir ce qu’était le gravel et vous avez maintenant envie de vous lancer dans l’aventure de cette nouvelle pratique du vélo en plein essor. Pour cela, on vous propose un petit guide pour savoir quel équipement choisir pour pratiquer le gravel en toute sécurité et avec une tenue adaptée de la tête aux pieds.

La tête

Comme pour n’importe quelle autre discipline du vélo, en gravel, le premier élément indispensable d’une tenue cycliste est le choix du casque. Il est là pour assurer votre sécurité en cas de chute et de choc à la tête.

Le gravel étant une pratique hybride, libre à vous de choisir le modèle qui vous convient entre VTT et route, avec ou sans visière. Mais si vous êtes du genre à rouler beaucoup sur les sentiers et les chemins, on vous conseille néanmoins de vous tourner davantage vers un modèle VTT qui englobe un peu plus la tête et peut également protéger en cas de choc latéral sur un rocher par exemple.

Certains fabricants proposent même désormais des casques dédiés au gravel, avec une visière démontable pour certains modèles.
La visière du casque est utile pour se protéger du soleil, mais aussi des branchages. Si votre casque en est dépourvu, vous pouvez remédier à ce problème en insérant une casquette cycliste entre celui-ci et votre tête qui vous permettra de relever ou d’abaisser la visière en cours de sortie en fonction de l’exposition au soleil. En gravel, elle peut aussi être considérée comme un élément de style pour parfaire son look de cycliste chic.

N’oubliez pas également les lunettes de vélo pour protéger vos yeux des projections diverses que vous pourrez rencontrer au fil de votre parcours (gravillons, poussière, branchages, etc.).

Le haut du corps

Pour habiller le haut du corps, l’élément indispensable d’une tenue cycliste de gravel est sans conteste le maillot de vélo qui se décline en version manches courtes ou manches longues en fonction des saisons. Il faut veiller à choisir un maillot avec des poches pour pouvoir y ranger son téléphone portable, ses clés et de quoi se ravitailler en cours de sortie.

Là encore, pour le maillot cycliste, libre à vous de vous tourner vers un maillot de route ou de VTT, en fonction de l’équipement à votre disposition si vous pratiquez déjà l’une ou l’autre discipline ou en fonction de vos préférences personnelles. De nombreuses marques ont décliné une gamme spécifiquement dédiée à la pratique du gravel où le confort et le côté passe partout priment, en adéquation avec la pratique de cette discipline.
Peu importe vers quel type de maillot vous vous tournerez, il faudra qu’il soit conçu dans une matière respirante afin de vous permettre d’évacuer la transpiration et de rouler au sec durant votre sortie.

Afin d’améliorer l’évacuation de la transpiration, il est ainsi conseillé de porter sous le maillot un sous-vêtement technique sans manche, à manches courtes ou longues en fonction de la saison.

Lorsque les températures se rafraîchissent, et afin de pouvoir continuer votre activité favorite, il faudra vous équiper d’une veste thermique à revêtir par-dessus votre maillot et votre sous-maillot afin de réguler la température de votre corps et maintenir votre corps au sec.

Pour la demi-saison, où les conditions météorologiques peuvent être changeantes ou pour les journées venteuses, il est également conseillé de s’équiper d’un coupe-vent qui, lorsqu’il ne sera pas utilisé, pourra être replié dans les poches de votre maillot.

Les mains

A vélo, que ce soit en cyclisme sur route, en VTT ou en gravel, il faut penser à se protéger les mains en portant des gants. En effet, en cas de chute, les mains sont très souvent en première ligne. En fonction de la saison, on les choisira courts ou longs.

Pour la pratique du gravel, avec les vibrations sur les sentiers (moins bien amorties qu’en VTT puisque les Gravel bikes n’ont pas de suspension), il est recommandé d’opter pour des gants bien rembourrés. Donc, en dehors d’une gamme dédiée à cette discipline, il vaudra mieux se tourner vers des modèles destinés à la pratique du VTT équipés de renforts en mousse ou en gel au niveau de la paume des mains pour une absorption optimale des chocs et des vibrations et d’un revêtement anti-dérapant pour ne pas glisser sur le cintre.

Le bas du corps

Le cuissard est une des pièces maîtresses de la parfaite tenue du cycliste, quelle que soit la discipline. En effet, c’est grâce à lui que vous pourrez rouler confortablement sans avoir mal ou sans souffrir d’échauffements au niveau de la selle.

Moulant comme un cuissard de route ou large comme un short de VTT, avec ou sans bretelles : libre à vous de choisir le modèle qui vous convient le mieux pour le gravel. Néanmoins, si vous roulez davantage sur les sentiers où les vibrations seront plus nombreuses, il faudra veiller à choisir un cuissard avec un bon amorti, donc avec une peau plus confortable composée par exemple d’inserts en gel.
Selon la saison, le cuissard se décline en trois versions : court, long ou corsaire afin de vous permettre de rouler toute l’année.

Enfin, les cuissards sont adaptés à la morphologie de chacun, raison pour laquelle il existe des modèles hommes et des modèles femmes avec des peaux de chamois distinctes.

Les pieds

Les chaussures de vélo font également partie des éléments essentiels qui composent une tenue de gravel.
Comme en vélo de route, le gravel se pratique généralement avec des pédales automatiques, mais avec des cales SPD qui permettent de marcher contrairement aux cales trois points destinés au cyclisme sur route. En effet, dès lors que vous allez emprunter des chemins et des sentiers, vous serez plus souvent amenés à poser le pied par terre et donc à marcher ce qui est possible avec des chaussures de VTT et qui s’avère compliqué, voire impossible, avec des chaussures destinées au vélo de route équipées de cales trois points.

Pour les chaussettes, route ou VTT, peu importe : pensez juste à soigner votre look en les assortissant avec le reste de votre tenue et veillez à ce qu’elles soient bien respirantes pour évacuer la transpiration. Mais si vous privilégiez les sentiers, il pourrait être préférable d’opter pour des chaussettes montantes afin de vous protéger des branchages.
L’hiver, il faudra avoir recours à des modèles thermiques pour garder vos pieds au chaud.

Les accessoires pour le vélo

Si, après avoir exploré les alentours de votre domicile, il vous prend l’envie de vous aventurer plus loin et notamment de partir en voyage sur plusieurs jours avec votre nouveau gravel, il faudra penser à vous équiper de sacoches pour emmener vos affaires.

Selon la durée de votre voyage, plusieurs options s'offrent à vous :

  • les sacoches de selle ;
  • les sacoches de cadre ;
  • les sacoches de guidon ;
  • les sacoches de porte-bagages.

Les trois premières ont l’avantage de pouvoir transformer votre gravel en vélo de voyage sans qu’il soit nécessaire d’utiliser de fixation comme un porte bagage. Idéal pour un court séjour ou pour voyager léger en mode bikepacking. Pour des voyages au long cours, elles pourront également être un excellent complément aux sacoches à installer sur un porte bagages.
Les sacoches à fixer sur un porte-bagage sont quant à elles incontournables pour un voyage de plusieurs jours ou de plusieurs semaines.

Maintenant que nous avons découvert quel équipement il fallait choisir pour le gravel, que diriez-vous de découvrir comment choisir son vélo de gravel ?

#ekoi
Utilisez #ekoi et taguez @ekoicycling sur vos photos pour avoir une chance d'être mis en avant.

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI