30 Casques EKOI GARA Proteam à gagner Je tente ma chance
Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Les maillots de vélo en polypropylène

Si vous pratiquez le vélo de route, vous êtes probablement à la recherche de la tenue de vélo parfaite pour vous équiper de la tête aux pieds. Mais connaissez-vous les différents types de textile qui existent ? Aujourd’hui, on vous propose un focus sur les maillots de vélo en polypropylène afin de découvrir quels sont leurs avantages et leurs inconvénients.

Qu’est-ce que le polypropylène ?

Le polypropylène est une matière synthétique qui est utilisée dans la fabrication de nombreux objets du quotidien (moquettes, boîtes alimentaires, industrie automobile, etc.) mais aussi pour la fabrication de textiles et notamment pour la conception des vêtements de sport.

L’utilisation du polypropylène dans l’industrie textile est plus récente que celle du polyester et du polyamide. En effet, il a fallu attendre de nombreuses années entre sa découverte en 1960 et son utilisation devenue plus régulière dans les années 1980, au prix de nombreuses améliorations apportées au fil des années, notamment au niveau des techniques de filage.

Pourquoi utilise-t-on le polypropylène pour la fabrication des vêtements de vélo ?

Le polypropylène est moins utilisé que le polyester et le polyamide dans la fabrication des vêtements de vélo. Néanmoins, au vu de ses propriétés, elle est la plus performante à ce jour des trois matières synthétiques (polyester, polyamide, polypropylène). On retrouve donc plutôt le polypropylène dans les vêtements de vélo haut de gamme, dédiés à la performance du cycliste.

Il est particulièrement apprécié dans la fabrication des vêtements de sport et notamment des vêtements pour le cyclisme pour plusieurs raisons. En effet, le polypropylène est réputé parce que :

    • Il est hydrophobe (il évapore l’humidité – et donc la transpiration – avant même qu’elle n’ait pénétré dans le tissu, laissant ainsi la peau sèche) ;

    • Il est hypoallergénique (la matière étant chimiquement neutre, elle ne peut provoquer d’allergie et peut ainsi convenir aux personnes sensibles. De plus, elle empêche le développement de bactéries) ;

    • Il est thermorégulant (grâce à son pouvoir isolant, la matière maintient la température idéale pour le corps, il peut donc aussi bien s’utiliser en été qu’en hiver, pour maintenir le corps au chaud ou au froid) ;

    • Il est ultraléger (en effet, c’est la fibre la plus légère jamais créée. Elle participe au confort de l’athlète qui le porte et lui offre ainsi une grande liberté de mouvement) ;

    • Il est résistant (il résiste aussi bien aux conditions climatiques – soleil, humidité -, à la transpiration, à l’abrasion, à la déchirure, etc. permettant ainsi la fabrication de vêtements avec une excellente durée de vie) ;

    • Il est eco-friendly et recyclable (il ne pollue pas car il n’utilise ni pesticide, ni colorant toxique et sa production nécessite beaucoup moins d’eau que les autres matières ainsi que moins d’énergie. De plus, le tissu est entièrement recyclable).

Dans quels vêtements de vélo peut-on retrouver du polypropylène ?

De par ses spécificités, le polypropylène est avant tout utilisé dans la fabrication de la première couche de vêtements de cyclisme, également appelé sous-vêtement, vêtement de corps ou sous-maillot technique. En effet, son côté hydrofuge permet une évacuation accélérée de la transpiration vers la couche supérieure de vêtement.

Grâce à ses propriétés, le polypropylène peut également parfois entrer dans la composition d’un cuissard de vélo ou d’un maillot de vélo (manches courtes ou manches longues) afin d’obtenir un produit léger et permettant une excellente évacuation de la transpiration, tout en étant résistant.

Même si ce ne sont pas des vêtements, le polypropylène est également très utilisé dans la fabrication des casques de vélo (pour la cage interne) mais aussi dans les bidons de vélo.

Comment laver les vêtements de vélo en polypropylène ?

Le polypropylène est plutôt aisé à laver, que ce soit à la main ou en machine à laver. En effet, ses fibres sont résistantes et peu propices à la déformation, à condition de respecter quelques petites consignes, comme un lavage à 30° maximum et avec un cycle doux (l’idéal étant d’utiliser le cycle lavage main de votre machine à laver si elle dispose d’un tel mode). N’oubliez pas d’utiliser une lessive douce, au savon de Marseille, ou spécifique aux textiles synthétiques pour prolonger la durée de vie de vos vêtements.

Le polypropylène doit être séché à l’air libre, dans un endroit ventilé, et ne doit surtout pas être passé au sèche-linge car la chaleur pourrait détériorer ses fibres. De même, il est formellement déconseillé d’utiliser un fer à repasser qui, de toute façon, se révèle inutile puisque le tissu est infroissable.

Maintenant que vous êtes incollables sur les maillots de vélo en polypropylène, que diriez-vous d’en faire de même avec les maillots de vélo en polyamide, les maillots de vélo en polyester et les maillots de vélo en tissu micro perforé ?

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI