5 000 maillots à prix cassé | Jusqu'à -70%
Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Comment choisir son casque de vélo de route ?

Le casque de vélo est un élément indispensable dans la tenue du cycliste. En effet, il pourra vous sauver la vie en cas de mauvaise chute. Mais, pour assurer une protection optimale, le casque doit répondre à certaines caractéristiques. Voici un petit guide pour choisir votre casque de vélo de route et rouler en toute sécurité.

Le port du casque est-il obligatoire ?

Depuis mars 2017, le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans à vélo, y compris lorsqu’ils sont passagers. En cas de non-respect de cette règle, l’adulte qui accompagne l’enfant risque une amende de classe 4 et d’un montant de 135€. Il est donc primordial de bien choisir un casque de vélo pour les enfants.

Au-delà de cet âge, le port du casque n’est pas obligatoire, mais il est néanmoins vivement recommandé d’en porter un à vélo et ce dans n’importe quelles circonstances, y compris pour aller chercher le pain à 500 mètres de chez vous car, comme en voiture, les accidents surviennent souvent sur les trajets les plus courts autour du domicile par manque de vigilance.

En effet, les blessures à la tête représentent la première cause de mortalité chez les cyclistes et il est prouvé que porter un casque est la solution la plus efficace pour la protéger.

La structure d’un casque

Quel que soit le modèle et son utilisation (casque pour la route, le VTT, casque pour vélo de ville, etc.), un casque est généralement composé de 2 couches : une coque externe et une coque intérieure :

  • La coque externe assure un rôle de protection : en effet, c’est elle qui entre en contact avec le bitume en premier en cas de chute. Les matériaux utilisés sont généralement le PVC (pour les casques d’entrée de gamme) et le polycarbonate.
  • La structure interne du casque est là pour absorber et disperser l’onde de choc. Elle est généralement composée de polystyrène.
    A l’intérieur du casque, on retrouve également les mousses de confort qui permettent de finaliser l’ajustement du casque sur le crâne et assurer le confort du cycliste. Les mousses servent également à absorber la transpiration.

La visière (uniquement sur les casques de vélo avec visière) permet de protéger les yeux du soleil, des intempéries et des projections.


Le réglage occipital (à l’arrière de la tête) permet d’ajuster parfaitement le casque sur le tour de tête et d’assurer un parfait maintien de celui-ci. Certains modèles bénéficient également d’un réglage vertical.

Les sangles latérales, conjuguées à la sangle jugulaire, garantissent le maintien du casque en cas de chute.

Les normes à vérifier

Tous les casques doivent répondre à la norme européenne CE EN 1078. En France, et en Europe, c’est la seule norme à garantir efficacement les capacités de protection d’un casque, que ce soit un casque d’entrée de gamme ou un casque haut de gamme.

Selon la réglementation en vigueur, d’autres mentions doivent également être visibles durant toute la durée de vie du casque sur une étiquette à l’intérieur de celui-ci :

  • Le marquage CE ;
  • Le nom et l’adresse du fabricant ;
  • Le numéro de la norme ;
  • La taille et le poids ;
  • La date de fabrication ;
  • La référence du modèle ;
  • Le type de casque.

Les différents modèles de casques

Un casque se choisit en fonction de votre pratique. En effet, les casques pour le vélo de route et les casques pour le VTT ne sont pas tout à fait conçus de la même façon.

Et, ne serait-ce que pour le vélo de route, vous trouverez des casques adaptés à chaque pratique :

  • Casque de vélo de route classique pour une pratique polyvalente avec de nombreuses ventilations pour éviter les échauffements ;
  • Casque aérodynamique qui permet à l’air de mieux glisser sur la surface du casque. Autrefois réservés aux sprinteurs et au contre-la-montre, de plus en plus de cyclistes l’utilisent de manière polyvalente pour améliorer leur performance sans négliger la ventilation ;
  • Casque de contre-la-montre, de piste ou de triathlon avec une visière, où l’aérodynamisme est poussé à son maximum afin de permettre aux coureurs d’avoir le moins de résistance possible dans l’air.

Les goûts et les couleurs

Si vous êtes réticent à l’idée de porter un casque car vous avez peur de ne pas être à votre avantage, sachez que maintenant le casque est devenu un accessoire de mode à part entière dans une tenue cycliste et que la plupart des fabricants proposent une multitude de modèles de casques de vélo afin de convenir à tous les goûts. Certains casques de vélo sont même entièrement personnalisables. Il n’y a donc plus de raison de s’en priver.

Comment choisir un casque à votre taille ?

Porter un casque, c’est bien. Mais pour qu’il assure une protection optimale il faut qu’il soit parfaitement ajusté à votre tête.

Pour cela, il faut mesurer votre tour de tête en passant un mètre ruban tout autour de votre tête, en partant du milieu du front : au-dessus des sourcils pour l’avant et au niveau le plus bombé à l’arrière du crâne en passant au-dessus des oreilles.

Il vous suffira ensuite de vous reporter au guide des tailles présents sur les fiches produits des casques que vous aurez sélectionnés. Généralement, les casques de vélo sont disponibles en deux tailles : 54-58cm et 59-62cm. Ces mesures peuvent varier de quelques centimètres d’un modèle à l’autre.

Comment régler votre casque ?

Une fois placé sur votre tête et correctement ajusté, le casque ne doit pas bouger, y compris lorsque vous penchez la tête. Pour l’ajuster au mieux à votre tête, voici les réglages à effectuer :

  • On commence toujours par ajuster le casque grâce à la molette située à l’arrière du casque (réglage occipital). Desserrez la molette au maximum avant d’enfiler votre casque et ajustez-la jusqu’à ce que le casque ne bouge plus sur votre tête, sans ressentir de point de pression.
  • Une fois ce premier réglage effectué, il est temps d’ajuster votre casque avec les sangles. Les sangles latérales doivent être réglées de sorte à ce qu’elles forment un Y sous chacune de vos oreilles.
  • La sangle jugulaire doit être serrée de sorte à pouvoir glisser deux doigts entre la sangle et le menton.
  • Désormais, votre casque est bien ajusté.



Si vous enfilez un bonnet sous votre casque en hiver, il faudra penser à ré-ajuster les sangles de votre casque.

Comment entretenir votre casque ?

Avec la transpiration lors de l’effort, un casque peut vite sentir mauvais. Il faut donc de l’entretenir régulièrement. Pour cela, il suffit d’une éponge douce et d’un peu d’eau savonneuse, puis de le laisser sécher à l’air libre. Éviter d’utiliser du détergent ou de le laisser sécher en plein soleil, cela pourrait accélérer son vieillissement.

De plus, il convient de le stocker dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. En effet, les conditions climatiques (soleil, chaleur, pluie, etc.) ont un impact sur les propriétés du casque.

Quand faut-il changer votre casque ?

Il est recommandé de changer de casque tous les cinq ans pour les modèles en polycarbonates et tous les deux ans pour les modèles en PVC.

Mais un renouvellement anticipé s’impose en cas de chute. En effet, si votre casque a subi un choc (même s’il n’y a pas de traces visibles à l’œil nu), il a été fragilisé et si vous continuez à l’utiliser, il pourrait être inefficace en cas de nouvelle chute.

De même, si une fissure apparaît sur le casque ou si son serrage venait à être défectueux, il convient d’en changer le plus rapidement possible.


Désormais, grâce à ce guide, vous êtes prêts à partir rouler en toute sécurité. Alors, en selle et bonne route !

Top Ventes Casques Les meilleures casques du moment
- Poids : 185g en taille S/M (un des casques les + légers du marché).
- Ventilations : 24 (évacuation de la sueur).
- Maintien occipital ajustable et réglable de bas en haut sur l’occiput (pour optimiser le maintien).
Disponible
104,99 € -50% 52,50 €
- Poids : 185g en taille S/M (un des casques les + légers du marché).
- Ventilations : 24 (évacuation de la sueur).
- Maintien occipital ajustable et réglable de bas en haut sur l’occiput (pour optimiser le maintien).
Disponible
104,99 € -50% 52,50 €
- Modèle aérodynamique conçu et testé en soufflerie
- 10 ventilations.
- 3 tailles : S (52-54 cm) M/L (55-58 cm) XL/XXL (59/61 cm)
Disponible
129,99 €
2x sans frais 65,00 €
- 28 ventilations pour une ventilation exceptionnelle.
- Cage interne en polypropylène pour une protection renforcée en cas de chute.
- Boucle magnétique précise et moderne.
Disponible
199,99 €
4x sans frais 50,00 €
- 28 ventilations pour une ventilation exceptionnelle.
- Cage interne en polypropylène pour une protection renforcée en cas de chute.
- Boucle magnétique précise et moderne.
Disponible
199,99 €
4x sans frais 50,00 €
- Modèle aérodynamique polyvalent conçu en soufflerie.
- 13 ventilations.
- Filet anti-insectes.
Disponible
99,99 € -30% 69,99 €

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI