Préférences
1 paire de housses de roues EKOI PROTECT offerte dès 129€ > Braderie de l'été sur les maillots, dès 29€

La récupération vélo : comment bien récupérer après le sport et prévenir les courbatures ?

L’alimentation et le matériel sont des éléments clés du bien-être chez le cycliste. Mais la récupération après le vélo, souvent négligée par les sportifs, est tout aussi importante ! Ekoï vous confie les 4 règles d’or à suivre pour bien récupérer après sa sortie et prévenir les courbatures douloureuses.

1. Prendre une douche froide revigorante

Vous venez de terminer votre sortie vélo ? N’allez pas sous le jet d’eau dans les minutes qui suivent, car le corps continue de transpirer après l’effort. Attendez donc un bon quart d’heure avant de rejoindre la salle de bains. Commencez par vous doucher à l’eau tiède pour éviter au corps de subir un choc thermique trop violent. Ensuite, diminuez progressivement la température pour profiter d’une fraîcheur agréable et tonifiante et optimiser la récupération musculaire. En effet, les bienfaits de la douche froide après le sport ne sont plus à prouver. Les propriétés d’un bain froid sont nombreuses : stimulation de la circulation sanguine, diminution des courbatures, effet anti-inflammatoire…

2. Se réhydrater avec une boisson de récupération après le vélo

Durant le pédalage, vous avez puisé dans vos réserves énergétiques et votre organisme a subi une perte d’eau importante. Il est fondamental de reconstituer ces stocks de nutriments pour bien récupérer. La fenêtre métabolique est particulièrement propice à la récupération. Il s’agit de la période suivant immédiatement la fin de votre entraînement. Profitez donc de ce temps-là pour boire votre boisson de récupération. Celle-ci vous apportera, entre autres, la quantité d’eau, de glucides et de protéines nécessaire pour favoriser la régénération de vos muscles.

3. S’octroyer un sommeil réparateur

Sport et sommeil : les deux vont de pair ! Cette méthode de récupération passive est indispensable pour ne pas épuiser votre corps. Eh oui, bien dormir est essentiel à la performance sur le vélo. Le sommeil profond s’accompagne d’une relaxation musculaire intégrale et complète, incontournable pour la reconstruction des fibres endommagées. En résumé, prévoyez une bonne nuit de sommeil à la suite d’une course ou d’un entraînement intense !

4. Respecter le temps de récupération musculaire

La dernière règle d’or : après le vélo, c’est détente et repos ! La phase de récupération est importante, car elle permet d’éviter les blessures ou le surentraînement et participe à l’amélioration de la performance sportive. Bien entendu, le temps de récupération varie en fonction de l’intensité et de la fréquence de vos sorties cyclistes, ainsi que de votre nature physique. À vous de l’adapter, tout en sachant qu’une récupération complète s’effectue en principe entre 48 h et 72 h.

Pour toujours plus de bien-être en selle, Ekoï vous invite à découvrir comment adapter votre vue à vélo et quelle alimentation suivre en tant que cycliste.

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI