14.000 € DE LOTS À GAGNER dont 1 vélo EKOI VENTI Je tente ma chance
Préférences
Langue :
Devise :
Paiement sécurisé
Retour gratuit (sous conditions) Paiments x fois (sans frais)

Comment mesurer la hauteur d’une selle de vélo ?

Lorsque vous souhaitez acquérir votre premier vélo de route, il ne faut pas se tromper dans le choix de sa taille. Après avoir appris comment choisir la taille de son vélo, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir comment mesurer la hauteur d’une selle de vélo.

Pourquoi mesurer la hauteur d’une selle de vélo ?

Pour être positionné correctement sur son vélo de route, il est nécessaire de bien régler la hauteur de sa selle. En effet, une mauvaise hauteur de selle – que ce soit dans le cas d’une selle trop haute ou trop basse – peut engendrer à la longue des douleurs, voire même des blessures. En revanche, une bonne hauteur de selle vous assurera un meilleur coup de pédale.

Pour déterminer la bonne hauteur de selle, il existe plusieurs méthodes. La hauteur de selle se mesure de l’axe du pédalier jusqu’au creux de la selle, en maintenant le mètre le long de la tige de selle et de la manivelle de la pédale.

Comment régler la hauteur d’une selle de vélo ?

La méthode la plus connue consiste à mesurer la hauteur de l’entrejambe et de multiplier cette valeur par 0,885. Le résultat obtenu vous donnera la hauteur théorique à laquelle vous devez régler votre selle. Néanmoins, cette valeur peut et doit être modulée en fonction de votre pratique car elle ne peut pas convenir à tout le monde.
En effet, une selle plus haute donnera plus de puissance au cycliste, tandis qu’une selle légèrement plus basse sera à privilégier pour un meilleur confort et une maniabilité accrue.

La méthode la plus simple – mais aussi la moins précise – consiste à monter sur son vélo et à placer son talon dans l’axe de la pédale. Ensuite, on descend la pédale au point mort en bas, tout en veillant à ce que la manivelle soit dans l’alignement du tube de selle. Pour que la selle soit correctement réglée, il faut que la jambe soit tendue et que le genou ne plie pas. Seulement, plusieurs facteurs peuvent altérer cette mesure comme les chaussures utilisées ou la longueur des manivelles.

La troisième et dernière méthode (dite méthode de Holmes) est la plus précise – car elle prend en compte votre façon de pédaler – mais elle demande du matériel et un peu d’aide. Placez votre vélo sur un home trainer et installez-vous dessus. Commencez à pédaler et demandez à un ami de vous filmer durant une minute. Regardez ensuite l’enregistrement et faites pause lorsque votre pédale est au point mort bas. Superposez un demi carré sur l’image pour mesurer l’angle de votre genou : si la mesure est supérieure à 35°, montez la selle ; si elle est inférieure à 25°, baissez la selle. En effet, selon Holmes, l’angle du genou doit être compris entre 25° et 35°.

Comment régler le recul de la selle ?

Une fois la hauteur de votre selle réglée, il vous faut maintenant régler le recul de la selle qui est un deuxième critère important.
Pour cela, montez sur votre vélo et mettez vos manivelles en position horizontale en vous tenant à un mur ou sur un home-trainer. Utilisez un fil à plomb que vous laisserez tomber sur le côté de votre genou. Le fil doit être aligné sur l’axe de la pédale. S’il est en arrière de l’axe de la pédale, il faut avancer la selle ; à l’inverse, s’il tombe en avant de la pédale, il faut reculer la selle.

Comment régler l’inclinaison de la selle ?

Enfin, pour parfaire le réglage de la selle, il vous faut désormais régler l’inclinaison de la selle. Théoriquement, la selle est censée être réglée à l’horizontale. Mais, dans certains cas, et pour certains cyclistes, il peut être préférable de régler l’inclinaison légèrement vers le bas ou vers le haut. Néanmoins, si vous effectuez ce réglage, vous pourrez vous sentir glisser en avant ou en arrière sur la selle.
Dans le cadre d’une pratique loisir du vélo de route, il peut être utile d’incliner légèrement le bec de selle en avant. Cela permettra de réduire la pression exercée sur le périnée (qui peut être très douloureuse) et de reporter davantage de poids sur l’arrière de la selle au niveau du bassin. C’est également valable pour les femmes.
En contre-la-montre et en triathlon, à l’inverse, le bec de selle peut être légèrement incliné vers le haut afin d’assurer une meilleure stabilité du cycliste et ainsi éviter de glisser en avant lorsque les bras se trouvent sur les prolongateurs.

Que faire si je ressens une gêne sur mon vélo malgré les réglages ?

Si, malgré ces réglages, des douleurs inhabituelles persistent au fil des kilomètres, nous vous conseillons d’opter pour une étude posturale complète afin d’obtenir des réglages effectués par un professionnel et, ainsi obtenir la position parfaite sur votre vélo.

Maintenant que vous savez comment mesurer la hauteur d’une selle de vélo, que diriez-vous de découvrir comment régler la hauteur du guidon de son vélo ? Et, pour terminer, savez-vous comment mesurer son vélo ?

 Newsletter

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exclusives, ventes flash, cadeaux et dernières nouveautés.

Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI